English
 

Déclaration sur la décision de ne pas donner suite à la fermeture des services d’urgence pendant la nuit

<< La Société médicale du Nouveau-Brunswick reconnaît la décision du gouvernement provincial de prendre du recul quant à la mise en œuvre des réformes annoncées la semaine dernière, en ce qui a trait à la fermeture des services d'urgence de six collectivités. De nombreuses questions restées sans réponse concernant le plan, annoncé précédemment par le gouvernement, inquiétait les médecins et les dirigeants des communautés. Depuis l’annonce, nous avons observé que de nombreux médecins et citoyens exprimaient des opinions passionnées et réfléchies sur les répercussions de ces changements. Beaucoup ont convenu que notre système de santé doit être modernisé afin de refléter les besoins de la population de notre province et qu’il est nécessaire que les intervenants aient l’occasion d’avoir leur mot à dire avant de prendre des décisions. Un changement significatif du système de santé exige que les fournisseurs de soins de santé et les dirigeants communautaires soient à la table et participent à des discussions factuelles avec le gouvernement. Les médecins sont prêts à travailler en étroite collaboration avec la province, les régies de santé et les dirigeants des communautés pour améliorer notre système de santé au profit de tous les Néo-Brunswickois et pour relever les défis d'aujourd'hui et de demain. >>

Dr Chris Goodyear, FRCSC

Président, Société médicale du Nouveau-Brunswick