English
 

CLARIFICATION : Les médecins exigent la mise en œuvre d’une approche commune de la COVID-19

La Société médicale du Nouveau-Brunswick souhaite clarifier sa position concernant les décisions gouvernementales relatives à la COVID-19.

Le but de notre déclaration publiée le mercredi 11 mars était d'encourager le gouvernement et les professionnels de la santé à collaborer à une approche commune pour faire face à la pandémie de COVID-19. Nous soutenons les efforts qui sont de nature préventive et qui sont équilibrés par une politique de santé publique fondée sur des données probantes. Nous faisons écho aux commentaires du premier ministre Higgs, mercredi, selon lesquels nous avons besoin d'une voix unie pour informer la population du Nouveau-Brunswick sur la pandémie et l'évolution de la politique de santé.

Finalement, je continue d’encourager les citoyens à suivre de près les conseils de l’Agence de santé publique du Canada, du Bureau du médecin-hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick et de leur propre fournisseur de soins et à les mettre en pratique.

La Société médicale du Nouveau-Brunswick exhorte les citoyens à pratiquer une bonne hygiène, notamment en se lavant les mains, en toussant et en éternuant dans des mouchoirs ou le coude, en évitant de se toucher le visage, en réduisant au minimum les contacts directs avec les personnes qui semblent malades, en s'isolant s’ils ne se sentent pas bien et en nettoyant régulièrement les surfaces touchées fréquemment.

Dr Chris Goodyear, FRCSC

Président, Société médicale du Nouveau-Brunswick