English
 
 

La Société médicale du Nouveau-Brunswick lance une campagne d’éducation du public visant à mettre en lumière les risques de la marijuana pour la santé

Dans moins d’un an, la marijuana sera vendue en toute légalité au Nouveau-Brunswick et partout au Canada. En amont de cette légalisation, la Société médicale du Nouveau-Brunswick lance une campagne d’éducation du public pour mettre en lumière les risques pour la santé que présente la consommation de la marijuana.

« La légalisation de la marijuana ne la rend pas sans danger. Il est important que la population du Nouveau-Brunswick comprenne les risques liés à sa consommation », a dit la Dre Lynn Murphy-Kaulbeck, présidente de la Société médicale du Nouveau-Brunswick. « Les risques pour la santé inhérents à la consommation de la marijuana sont évidents, en particulier chez les jeunes personnes. Comme cela est le cas pour l’usage du tabac et de l’alcool, la consommation de la marijuana peut entraîner des conséquences négatives sur la santé. »

Plus tôt cette année, la Société médicale du Nouveau-Brunswick a présenté au gouvernement du Nouveau-Brunswick une série de recommandations détaillées visant à minimiser les dommages causés par la marijuana, incluant les endroits et les méthodes de vente, les tests de dépistage pour les conducteurs avec facultés affaiblies, une prise en compte équilibrée de l’impact économique de la marijuana, des campagnes d’éducation destinées aux jeunes et l’âge légal requis pour en acheter.  

Aujourd’hui, la Société informe tous les Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises de ses préoccupations à l’égard des effets de la marijuana sur la santé au moyen d’une campagne dans les médias sociaux et de documents éducatifs. Un nouveau site Web – PasSansDanger.ca – fournira aux Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises une meilleure compréhension des risques découlant de la consommation de marijuana.

« Nous nous inquiétons du fait que, face à l’anticipation des revenus provenant d’une nouvelle taxe, le gouvernement provincial perde de vue les risques pour la santé inhérents à la marijuana », souligne la Dre Murphy-Kaulbeck. « Des recherches bien établies démontrent qu’il y a une corrélation entre la marijuana et la dépendance, l’aggravation de la toxicomanie, les déficiences cognitives, les troubles psychiatriques, et les déficits d’attentions. Il a été prouvé qu’elle nuit considérablement au développement du cerveau chez les personnes de moins de 25 ans. »

« La marijuana présente des risques réels pour la santé, et les médecins du Nouveau‑Brunswick veulent que leurs patients soient conscients de ce fait avant que la légalisation entre en vigueur », ajoute-t-elle.

Le Comité spécial sur le cannabis du gouvernement provincial tient actuellement des audiences partout dans la province avant d’établir les règlements qui régiront la vente de la marijuana. Des représentants de la Société médicale du Nouveau-Brunswick se présenteront devant le Comité lorsqu’il tiendra ses audiences à Fredericton, le 28 juillet prochain. 

Renseignment pour les médias: Marcelle Saulnier, communications, Société médicale du Nouveau-Brunswick, 506-462-4649 

Fondée en 1867, la Société médicale du Nouveau-Brunswick (SMNB) est l’association professionnelle qui représente tous les médecins du Nouveau-Brunswick. Elle a un double objectif : représenter et servir les médecins; et défendre la santé des Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises. Plus de cent médecins du Nouveau-Brunswick siègent à notre conseil et à nos comités et ils représentent les 1600 médecins de la province.