English
 
 

Déclaration des médecins du Nouveau-Brunswick au sujet de la Loi d'Ellen

Les médecins du Nouveau-Brunswick ont toujours défendu la sécurité à vélo avec ardeur.

Dans cet esprit, nous appuyons vivement la loi d’Ellen exigeant que les automobilistes se tiennent à une distance d’un mètre de tout cycliste qu’ils dépassent sur la route.

La campagne sur la loi d’Ellen est l’héritage laissé par une cycliste originaire de Sussex, Ellen Watters, qui a malheureusement perdu la vie à la suite des blessures qu’elle a subies après avoir été frappée sur le bord de la route en faisant du vélo à la fin décembre. En plus de promouvoir activement le cyclisme en servant d’exemple positif auprès des jeunes athlètes, Mme Watters défendait le droit à la sécurité des cyclistes sur la route. Nous espérons que sa mémoire est honorée par l’adoption de cette législation.

Le vélo est une excellente manière de demeurer actif et d’explorer notre province – en fait, nous avons choisi d’inclure cette activité dans le lancement de notre campagne Sommet en 10 – mais pour être vraiment agréable et accessible, le vélo doit être sécuritaire et respecté par les automobilistes qui partagent la route.

Dans le passé, la Société médicale du Nouveau-Brunswick a plaidé en faveur de la sécurité à vélo en préconisant le port du casque protecteur par tous les cyclistes. Nous continuerons d’appuyer la législation qui permet aux Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises de profiter des activités de plein air et d’adopter de saines habitudes de vie d’une manière sécuritaire.