English
 
 

Sondage : un Néo-Brunswickois sur dix croit que le gouvernement Alward gère bien le système de santé

Le président de la Société médicale du Nouveau-Brunswick a dévoilé les résultats d’un sondage mené par Corporate Research Associates auprès des Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises afin de connaître leurs points de vue relativement au système de santé.

Mené auprès de 400 Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises, le sondage a révélé que 11 % des répondants sont convaincus que le gouvernement fait un bon travail de gestion du système de santé. « Les résultats dévoilés aujourd’hui devraient constituer un signal d’alarme pour le gouvernement Alward, a déclaré le Dr Robert Desjardins. Un seul Néo-Brunswickois sur dix étant fortement en faveur de la gestion du système de santé par le gouvernement Alward, le temps est venu pour le gouvernement de choisir une voie de collaboration au lieu de la confrontation. »

Le sondage a également révélé que 14 % croient que le gouvernement Alward a réellement un plan pour améliorer la prestation des soins de santé. « Les Néo-Brunswickois croient les médecins quand ils disent que nous avons besoin d’un plan clair pour assurer la viabilité du système, a dit le Dr Desjardins. De plus, ils savent que, malgré toutes les manchettes au sujet du mauvais état financier du système de santé, le gouvernement Alward n’a pas de plan pour y remédier. »

Le rapport a fait état de fortes variations régionales. Dans les régions où l'attention publique sur l’attitude de confrontation du gouvernement à l’égard des médecins a été la plus forte, les répondants démontrent la plus faible confiance à l’égard du gouvernement. La démarche du gouvernement a eu des résultats remarquablement faibles dans le Sud du Nouveau-Brunswick.

« Dans les régions bénéficiant de la plus grande attention du public à l’égard de cette question, il est inhabituel de voir que le soutien du gouvernement par le public est le plus faible, a expliqué le Dr Desjardins. Plus les gens lisent au sujet de la démarche du gouvernement, moins ils apprécient sa gestion du système de soins de santé. »

Malgré des mois de commentaires incisifs sur les médecins, le sondage révèle que la confiance réservée aux médecins n’a pas changé. « Peu importe le nombre de fois que le gouvernement Alward critique les médecins, les patients savent mieux, dit-il. Les médecins jouissent du même niveau de confiance de la part des patients que les pharmaciens et le personnel infirmier, même s’ils sont la cible quotidienne de la critique du gouvernement Alward. » Par ailleurs, le sondage révèle que 11 % des Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises sont convaincus que le gouvernement Alward est capable de prendre des décisions dans l’intérêt supérieur du système de soins de santé.

De plus, les Néo-Brunswickois s’inquiètent au sujet des manchettes nationales qui disent que les médecins sont forcés de poursuivre le gouvernement Alward en justice afin de s’assurer qu’il respecte leur entente signée. Dix huit pour cent seulement des Néo-Brunswickois croient que le gouvernement fait une promotion efficace du Nouveau-Brunswick comme un bon endroit où pratiquer auprès des nouveaux médecins. Ce chiffre est encore pire dans le Sud du Nouveau-Brunswick.

Bien entendu, les patients comprennent les répercussions de cette situation sur leurs soins de santé. « Soixante mille Néo-Brunswickois n’ont pas de médecin de famille, ce qui signifie que le problème s’aggrave, d’ajouter le Dr Desjardins. C’est la situation qui prévaut à un moment où on sabre dans les incitatifs de recrutement et où l’on a vu une lettre ouverte de jeunes médecins d’ici et formés ici qui disent qu’ils envisagent de déménager en Alberta parce qu’ils ont su qu’il n’y avait pas de postes pour eux ici. »

Le sondage a été mené dans le cadre du sondage trimestriel mené en Atlantique par Corporate Research Associates. Le sondage a eu lieu par téléphone, entre le 15 mai et le 30 mai, auprès de 400 Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises âgés de 18 ans ou plus. L’exactitude des résultats du sondage devrait être de plus ou moins 4,9 %, 95 fois sur 100.

- 30 –

Fondée en 1867, la Société médicale du Nouveau-Brunswick (SMNB) est l’association professionnelle représentant tous les médecins du Nouveau-Brunswick. C’est une division provinciale de l’Association médicale canadienne. Son objectif est double : représenter et servir les médecins; défendre le droit à la santé des Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises. Plus de cent médecins néo-brunswickois siègent à notre Conseil et aux comités; ils représentent les 1600 médecins de la province.

Renseignements pour les médias : Andrew MacLean, Société médicale du Nouveau-Brunswick : amaclean@nbms.nb.ca
À joindre concernant la disponibilité d’un porte-parole.

Résultats du sondage