English
 
 

Les médecins applaudissent le leadership de l'industrie de ski du Nouveau-Brunswick

La Société médicale du Nouveau-Brunswick félicite les trois stations de ski du Nouveau-Brunswick qui ont mis en place une politique sur le port obligatoire du casque, soit Poley Mountain (Sussex), Parc Sugarloaf (Campbellton) et Mont Farlagne (Edmundston). Les trois stations de ski ont volontairement mis en place leur politique qui exige que tous les skieurs et planchistes portent le casque.

« Nous applaudissons toutes les initiatives visant à assurer la sécurité des Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises qui s’adonnent à des activités récréatives en plein air, a dit le Dr John Whelan, président de la SMNB. Nous croyons que les Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises devraient aller dehors et bouger de manière sécuritaire. Le port obligatoire du casque est un moyen simple et facile de prévenir les blessures. Des études démontrent que le casque a réduit les blessures au cerveau jusqu’à 60 %. »

Même si l’utilisation volontaire du casque est souvent assez élevée, chaque année, des Canadiens sont victimes d’accidents tragiques, qui auraient pu être évités grâce au casque. Le prix à payer sur le plan personnel est souvent considérable et dure toute une vie. Le coût pour le système de soins de santé est également très élevé, le coût annuel des soins d’une victime d’une blessure majeure au cerveau étant d’environ 400 000 $.

« Nous encourageons les modes de vie sains toutes les saisons, mais nous encourageons également le port du casque pour éviter les traumatismes crâniens inutiles, a poursuivi le Dr Whelan. Nous croyons que ces politiques constituent une excellente initiative et qu’il est possible de les communiquer, de les appliquer et de les enseigner au sein même des stations de ski. »

En 2012, la Nouvelle-Écosse a adopté une loi qui oblige à porter le casque sur les pentes de ski. À ce jour, il semble que les coûts aient été minimes pour le gouvernement et que les plaintes de la part de l’industrie et des clients aient également été minimes. Le Nouveau-Brunswick pourrait éviter une telle législation si tous les propriétaires de station de ski adoptent volontairement une politique sur le port du casque et l’appliquent.

« Les propriétaires de station de ski méritent vraiment des félicitations pour leur leadership dans ce domaine, a dit le Dr Whelan, lui-même un fervent skieur. Ce n’est pas une décision commerciale facile à prendre que de dire : allons-y et faisons ce qu’il faut faire, même si certains de nos clients préféreraient ne pas porter de casque. Et c’est exactement ce qu’ils ont fait. »

PERSONNE-RESSOURCE : Aleisha Bosch, Société médicale du Nouveau-Brunswick, 506-458-8860 (poste 633)

Fondée en 1867, la Société médicale du Nouveau-Brunswick (SMNB) est l’association professionnelle qui représente tous les médecins du Nouveau-Brunswick. Elle a pour double objectif de représenter et servir les médecins ainsi que de défendre la santé des Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises. Plus de cent médecins du Nouveau-Brunswick siègent à notre conseil et à nos comités et représentent les 1600 médecins de la province.