English
 
 

Les médecins invitent le gouvernement, les chefs de file en matière de soins de santé et les patients à une table ronde sur les soins aux aînés en septembre 2015

FREDERICTON – Les présidents de l’Association médicale canadienne et la Société médicale du Nouveau-Brunswick ont annoncé aujourd’hui le projet de table ronde sur les soins aux aînés, qui aura lieu en septembre.

« Le Nouveau-Brunswick est ma province natale et, dans le cadre de notre système de santé actuel, nous avons de la difficulté à répondre aux besoins changeants des aînés, a déclaré le Dr Chris Simpson, président de l’Association médicale canadienne. En tant que médecin qui dirige les médecins du pays, je mentionne souvent que le Nouveau-Brunswick est comme le canari des mines de charbon et que la situation sera semblable d’autres provinces. »

Le Nouveau-Brunswick a la population la plus âgée du pays. Dans quelques années, on prévoit que la majeure partie du Canada sera dans la même situation que le Nouveau-Brunswick et qu’on verra un nombre croissant d’aînés comparativement au nombre d’enfants, de jeunes et d’adultes.

L’annonce de l’événement de septembre à Fredericton, où plus d’un quart de tous les lits hôpitaux sont occupés par des patients qui n’ont pas besoin sur le plan médical d’être là, mais qui attendent un endroit plus approprié pour continuer leurs soins.

« Le fait de prendre soin de notre population grandissante d’aînés a des répercussions sur l’ensemble du système de santé traditionnel, a déclaré le Dr Camille Haddad, président de la Société médicale du Nouveau-Brunswick. Les aînés habitant à l’hôpital, qui ne veulent pas ou qui n’ont pas besoin d’être là, représentent un défi pour les salles d’urgence, les temps d’attente et le recrutement des médecins. »

Les partenaires ont invité des douzaines de défenseurs de la santé, d’organisations de fournisseurs et de représentants des patients à participer à une table ronde sur les soins aux aînés le 22 septembre. Il y sera notamment question de cerner l’ampleur du défi, des solutions que les organisations provinciales peuvent offrir et de la nécessité d’une stratégie nationale sur les aînés. Les médecins invitent les trois ordres de gouvernement à participer à la table ronde pour discuter de ces enjeux.

« Le soin aux aînés exige que nous changions notre mode de prestation des services de santé au Nouveau-Brunswick et probablement partout au Canada, a déclaré le ministre de la Santé, Victor Boudreau. Tous les ordres de gouvernement, les professionnels de la santé et les patients doivent faire leur part pour trouver des solutions économiques à ce défi. »

La table ronde sur le soin aux aînés aura lieu en septembre dans le contexte d’une campagne électorale fédérale. L’Association médicale canadienne a demandé à tous les hommes et femmes politiques du fédéral de s’engager à élaborer une stratégie nationale sur les aînés qui aidera les fournisseurs et les patients à trouver des solutions afin de mieux combler leurs besoins.

« Il n’y a pas de meilleur endroit au Canada que le Nouveau-Brunswick pour illustrer pourquoi nous avons besoin d’une initiative fédérale, de préciser le Dr Simpson. Nous sommes une province forte formée de personnes qui travaillent dur, mais nous ne pouvons pas relever ce défi seuls. Grâce au leadership du gouvernement fédéral, des médecins et des autres professionnels de la santé, nous pouvons faire mieux pour nos aînés qui ont tant donné à notre pays. »

« Notre gouvernement continue de chercher des manières de travailler avec les médecins et les autres professionnels de la santé pour faire progresser le débat sur la manière de combler les besoins des aînés, a déclaré le ministre Boudreau. Compte tenu de notre situation financière difficile, nous aurons besoin de nos meilleures idées pour aider tous les aînés à s’épanouir. »

-

RENSEIGNEMENTS : Andrew MacLean, Société médicale du Nouveau-Brunswick, 506-458-8860 (poste 623)

Fondée en 1867, la Société médicale du Nouveau-Brunswick (SMNB) est l’association professionnelle qui représente tous les médecins du Nouveau-Brunswick. C’est une division provinciale de l’Association médicale canadienne. Elle a pour double objectif de représenter et servir les médecins ainsi que de défendre la santé des Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises.

L’Association médicale canadienne (l’AMC) est le porte-parole national des médecins du Canada. Fondée en 1867, l’AMC est un organisme professionnel sans but lucratif qui représente plus de 80 000 médecins du Canada et réunit 12 associations médicales provinciales et territoriales et 60 organisations médicales nationales. L’AMC a pour mission d’aider les médecins à prendre soin des patients. L’AMC exercera son leadership pour mobiliser et servir les médecins, et elle agira en qualité de porte-parole national pour défendre les normes les plus élevées en matière de santé et de soins de santé.