English
 
 

Les médecins et les diététistes du Nouveau-Brunswick élargiront leur analyse des menus scolaires et demandent l’aide des parents

Les médecins et les diététistes du Nouveau-Brunswick font subir aux menus scolaires leur examen annuel – cette fois, ce sera un examen plus approfondi.

La Société médicale du Nouveau-Brunswick et Diététistes du Nouveau-Brunswick en action ont renouvelé leur partenariat dans le cadre de la populaire campagne Alerte aux menus, qui demande aux parents et aux élèves de publier des photos de leur menu scolaire dans les médias sociaux. Pour la deuxième étape du projet, les diététistes ont déjà analysé plus de cent menus scolaires publics de tous les coins du Nouveau-Brunswick afin de déterminer s’ils respectent les lignes directrices nutritionnelles provinciales. Les professionnels de la santé demandent aux parents de transmettre des photos du menu de leur enfant de cette année afin de les aider à compléter leur analyse.

« De nombreux parents, médecins et diététistes ont estimé que le travail que nous avons commencé en 2013 était incomplet, a déclaré le Dr Camille Haddad, président de la Société médicale du Nouveau-Brunswick. Nous les avons écoutés et nous avons décidé de regarder la question d’un peu plus près cette fois. »

Dans le cadre de la première étape du projet à la fin de 2013, la Société médicale avait demandé aux parents de lui transmettre une photo du menu scolaire de leur enfant, et elle a reçu un total de 36 menus, chaque district scolaire de la province étant représenté.

« L’année dernière, nous voulions voir ce qu’on servait comme nourriture dans les écoles du Nouveau-Brunswick, a précisé Vanessa Yurchesyn, coprésidente de Diététistes du N.-B. en action. Nous voulons répéter l’expérience cette année, mais nous avons besoin de plus de données pour appuyer nos constatations. »

L’analyse des menus portera sur la nourriture offerte dans les écoles à plus de 40 000 élèves. Les médecins et diététistes demandent aux parents de transmettre leur menu au cours de la semaine à partir d’aujourd’hui. Les résultats de l’analyse seront divulgués la semaine prochaine.

De plus, la deuxième étape de la campagne Alerte aux menus comprend deux éléments nouveaux. Durant la deuxième semaine du projet, on invite les élèves à publier une photo de leur dîner à l’école dans les médias sociaux de la Société médicale et de les accompagner du mot-clic #jaimange. Au cours de la troisième semaine, on publiera un guide « Où manger » qui portera sur la nourriture servie dans les écoles du Nouveau-Brunswick et qui donnera des exemples de nourriture exceptionnelle.

« Nous nous réjouissons de la portée accrue du projet et nous sommes impatients d’entendre les commentaires des parents », a déclaré le Dr Haddad.

Renseignements aux médias : Aleisha Bosch, Société médicale du Nouveau-Brunswick, 506-458-8860, abosch@nbms.nb.ca