English
 
 

Les médecins du Nouveau-Brunswick se réjouissent des engagements du NPD à l’égard des soins de santé

Les médecins du Nouveau-Brunswick se réjouissent des engagements à l’égard des soins de santé que le Nouveau Parti démocratique a annoncés hier.

« Le NPD a présenté un programme très détaillé touchant la santé, a déclaré la Dre Lynn Hansen, présidente de la Société médicale du Nouveau-Brunswick. Nous appuyons fermement ses suggestions visant à renforcer notre système de soins primaires, à abandonner le système actuel de numéros de facturation et à améliorer la gouvernance de notre système de santé. »

Les médecins ont présenté un certain nombre de suggestions dans leur plan de santé de 2012 et leur document de politique publié en 2013, La santé en premier. Il semble que le NPD ait pris au sérieux la suggestion des médecins de « voler leurs idées sur les soins de santé » pour les intégrer à son programme électoral de 2014, notamment de veiller à ce que les 50 000 Néo-Brunswickois sans médecin de famille en aient un, de veiller à ce qu’aucun aîné ne soit contraint d’habiter à l’hôpital et de réduire les temps d’attente à l’urgence.

« Le programme du NPD contient de nombreux renseignements détaillés sur les changements suggérés pour le système de santé au cours du mandat du prochain gouvernement provincial, a déclaré la Dre Hansen. Le programme couvre une grande gamme d’enjeux, notamment le don d’organes, l’avortement, le rôle des médecins-hygiénistes et l’amélioration des soins aux aînés. »

Voici les éléments demandés par la Société médicale qui font partie du programme du NPD :

  • Reconnaissance que les médecins de famille seront les chefs des équipes de professionnels de la santé vouées aux soins primaires axés sur le patient;
  • Augmentation du recrutement de médecins de famille et de spécialistes grâce à l’augmentation du nombre de postes de médecins résidents au Nouveau-Brunswick;
  • Élimination du système actuel de numéros de facturation, une méthode désuète qui tente de contrôler comment et où les médecins peuvent soigner les patients;
  • Élimination de l’interdiction actuelle aux médecins de siéger au conseil d’administration des régies régionales de la santé.

« Ces engagements portent sur un très grand nombre d’enjeux de santé, et nous continuons d’espérer que le NPD s’engagera à augmenter considérablement le nombre de places dans les foyers de soins, d’ajouter la Dre Hansen. D’autres places dans les foyers de soins sont extrêmement nécessaires dans notre province pour aider les nombreux aînés qui sont trop malades pour retourner chez eux, mais qui n’ont pas besoin d’être hospitalisés ou qui ne veulent pas être hospitalisés. »

Les médecins ont déployé beaucoup d’effort pour faire avancer la discussion sur les soins de santé durant l’élection de 2014. Ils ont concentré leur attention sur les trois problèmes des soins de santé mentionnés le plus souvent par les patients : le manque d’accès aux médecins de famille, la pénurie de places dans les foyers de soins et les temps d’attente trop longs dans les salles d’urgence.

-

Fondée en 1867, la Société médicale du Nouveau-Brunswick (SMNB) est l’association professionnelle qui représente tous les médecins du Nouveau-Brunswick. Elle a pour double objectif de représenter et servir les médecins ainsi que de défendre la santé des Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises.



Renseignements aux médias : Andrew MacLean, Société médicale du Nouveau-Brunswick : amaclean@nbms.nb.ca