English
 
 

Les médecins du Nouveau-Brunswick élisent un nouveau leader

(Le 30 septembre 2012)— Samedi, les médecins du Nouveau-Brunswick ont choisi un nouveau président, en confirmant la nomination du Dr Robert Desjardins de Bathurst à leur Assemblée générale annuelle qui a eu lieu à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick. Le Dr Desjardins prend la relève du président sortant, le Dr Robert Rae, un chirurgien des oreilles, du nez et de la gorge de Saint-Jean, qui a terminé son mandat d’un an.

« Pour les médecins du Nouveau-Brunswick, c’est une période de transformation, dit le Dr Desjardins. Notre système de santé doit réagir aux situations de stress qui lui sont imposées par les demandes croissantes des patients, les contraintes financières et les ressources limitées. Je veux m’assurer que les médecins jouent un rôle dans l’orientation du changement. »

Anesthésiste bilingue spécialisé en pharmacologie, le Dr Desjardins a pratiqué à Londres, en Angleterre, et à Montréal, avant de déménager sa famille à Bathurst en 1992. Il a une vaste expérience en tant que leader et examinateur du Collège royal des médecins et chirurgiens dans le domaine de l’anesthésie.

Comme président de la SMNB, le Dr Desjardins prévoit mettre l’accent sur le leadership des médecins et la viabilité des soins de santé. « De nos jours, chaque conversation sur les soins de santé tourne autour du concept de la viabilité. Nos enfants et nos petits-enfants méritent le même droit de base aux soins de santé que nous avons aujourd’hui. Sans changements majeurs, cet avenir est menacé. »

« Dépenser moins n’est pas nécessairement la même chose que réduire les coûts, explique le Dr Desjardins. Trouver comment améliorer la santé des gens plus rapidement est ce qu’il faut faire pour réduire les dépenses. Et pour réduire les dépenses, il faut commencer par garder les gens loin des hôpitaux. Par ailleurs, il faut de l’expertise en soins de santé pour savoir comment s’y prendre. »

Plus tôt cet été, la Société médicale du Nouveau-Brunswick a présenté au gouvernement un rapport contenant ses recommandations pour le prochain plan provincial de la santé, qui comprend l’amélioration du rôle des médecins dans la prise de décision en matière de santé.

Le Dr Desjardins veut s’assurer que les médecins et les gouvernements travaillent ensemble de manière productive pour restructurer le système. Il dit que les gens du Nouveau-Brunswick ont également la responsabilité commune d’assurer la viabilité des soins de santé. « Les gens doivent être plus responsables de leur propre santé. Nous pouvons faire des choix plus sains et nous pouvons vivre une vie plus saine. Nous faisons tous partie de la solution. »

-3

Renseignements

Mara Mallory

mmallory@nbms.nb.ca

1-506-462-4633