English
 
 

Les médecins du Nouveau-Brunswick cherchent à en savoir davantage sur les « économies » réalisées par les hôpitaux

Le président de la Société médicale du Nouveau-Brunswick cherche à en savoir davantage sur le plan du gouvernement Alward annoncé récemment visant à réaliser des économies de 236 millions de dollars.

« Nous voyons les chiffres globaux, mais nous n’avons pas de renseignements détaillés sur ce que pourraient être les répercussions pour les patients, a déclaré le Dr Robert Desjardins. Il s’agit de gros chiffres à examiner : près de 10 % de notre budget de santé; 4,4 millions d’heures de travail effectuées par le personnel; une augmentation de productivité de 30 à 40 %. Nous voulons nous assurer que les médecins seront à la table lorsque ces questions seront abordées. »

L’été dernier, la Société médicale a présenté un mémoire au gouvernement Alward qui avait sollicité les commentaires sur un plan provincial de la santé. Avec l’arrivée prochaine du premier anniversaire du début de la consultation du gouvernement, les médecins n’ont pas encore observé de signe d’un plan réfléchi et axé sur des preuves visant à transformer le système de santé, mais ils ont lu beaucoup d’annonces de compressions.

« Ces derniers temps, le gouvernement Alward n’a pas mis l’accent sur les soins de santé, mais sur l’argent, d’ajouter le Dr Desjardins. En attendant un plan réel concernant les réels facteurs qui accroissent les coûts du système, les médecins continueront de défendre les patients et de s’assurer qu’ils demeurent au cœur de toute réforme. »

Un récent rapport national a affirmé que le système de santé du Nouveau-Brunswick se classe déjà au troisième rang au chapitre du rapport qualité prix, et cela malgré les indicateurs de santé médiocre de notre population, notamment le fait d’être parmi les provinces dont les citoyens sont les plus âgés, les plus obèses et les plus nombreux à souffrir de maladies chroniques au pays.  D’autres données nationales démontrent que les coûts du régime hospitalier du Nouveau-Brunswick sont de beaucoup supérieurs à la moyenne nationale au chapitre des soins à l’hôpital, mais d’autres secteurs du système de santé sont inférieurs à la moyenne. Finalement, le rapport du Conference Board du Canada de la semaine dernière révèle que le Nouveau-Brunswick est l’une des trois seules provinces du pays à obtenir la cote A pour le rendement de son système de santé, malgré les modes de vie médiocres de la population. Il est clair qu’il faut obtenir plus de renseignements détaillés pour aider les patients et les médecins à comprendre le plan du gouvernement.

Le Dr Desjardins a souligné les déclarations répétées du gouvernement concernant le fait que les compressions à venir dans le système de santé n’auront pas de répercussions sur les patients. « Nous voulons voir comment le gouvernement Alward pourra éliminer un sixième du budget des hôpitaux sans toucher les soins aux patients. Nous attendons de présenter nos commentaires sur les économies en attendant de voir un réel plan de la santé. »

- 30 –

Fondée en 1867, la Société médicale du Nouveau-Brunswick (SMNB) est l’association professionnelle représentant tous les médecins du Nouveau-Brunswick. C’est une division provinciale de l’Association médicale canadienne. Son objectif est double : représenter et servir les médecins; défendre le droit à la santé des Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises. Plus de cent médecins néo-brunswickois siègent à notre conseil et à nos comités; ils représentent les 1600 médecins de la province.

Renseignements pour les médias : Andrew MacLean, Société médicale du Nouveau-Brunswick : amaclean@nbms.nb.ca