English
 
 

La lutte contre le tabagisme, le 27 mai 2015

Nous sommes très heureux que le gouvernement soit allé de l’avant avec les étapes suivantes des modifications de la politique visant à faire progresser la lutte contre le tabagisme, à aider les fumeurs à cesser de fumer et à limiter l’exposition des enfants à la fumée. Il y a une raison qui fait du tabagisme l’une des premières choses dont le médecin s’informe auprès de ses patients – les patients qui fument sont à risque plus élevé que les autres patients de presque toutes les maladies, ils vivent moins longtemps et leur qualité de vie est amoindrie.

Une combinaison de taxation, d’éducation et de modifications à la politique a considérablement réduit la prévalence du tabagisme au Nouveau-Brunswick, mais les taux ont récemment plafonné et restent toujours élevés. Le travail visant à réduire les conséquences du tabagisme doit continuer et nous appuyons entièrement les mesures législatives à cet égard.

Je suis particulièrement ravi que les mesures législatives contiennent plusieurs éléments conçus pour rendre le tabagisme moins attrayant pour les jeunes, ce qui est très important. En tant que médecin qui s’intéresse à la santé tout au long de la vie, il y a peu de choses plus décevantes que de voir un jeune commencer à fumer.  

Camille Haddad, MD - Président, Société médicale du Nouveau-Brunswick