English
 
 

L’AMC et la SMNB accueillent favorablement la déclaration d’un ministre fédéral : il est temps de parler des soins de santé




Communiqué
Pour diffusion immédiate

Ottawa, 11 avril 2013 - Les présidents de l’Association médicale canadienne (AMC) et de la Société médicale du Nouveau-Brunswick (SMNB) ont accueilli favorablement aujourd’hui les commentaires du ministre fédéral des Pêches et Océans et ministre régional pour le Nouveau-Brunswick, Keith Ashfield, qui réclame une discussion nationale sur les soins de santé.

« Les Canadiens ont dit à leurs représentants élus que les soins de santé constituent leur grande priorité », a déclaré la Dre Anna Reid, présidente de l’AMC. « Ils s’attendent à ce que les politiciens à tous les paliers de gouvernement travaillent en collaboration avec les fournisseurs de soins et les principaux intervenants à réformer le système de santé pour qu’il réponde aux besoins actuels. Il faudrait à cette fin que les ministres de la santé du fédéral et des provinces et territoires se réunissent pour discuter d’une véritable transformation du système de santé, ce qui ne s’est pas produit depuis longtemps. L’amélioration de l’assurance-maladie pour les Canadiens devrait être un impératif national. »

« Les récentes compressions budgétaires au Nouveau-Brunswick ont laissé les médecins de cette province sans plan à long terme », explique le Dr Robert Desjardins, président de la Société médicale du Nouveau-Brunswick. « La demande de soins monte en flèche en raison de facteurs démographiques à long terme et pourtant, nous n’avons constaté que des réactions myopes, pour le court terme. Des solutions transformatives ne pourront émaner que du partenariat et du dialogue. »

Les deux présidents ont souligné les observations du ministre Ashfield au sujet de la difficulté de fournir des soins de haute qualité à la population vieillissante du Nouveau Brunswick et de la proportion croissante du budget provincial qui est consacré aux dépenses de santé.

« Il faut passer moins de temps à chercher des raisons de ne pas transformer les soins de santé et plus de temps à trouver des solutions », a ajouté la Dre Reid.

« Les propositions concrètes de l’AMC et de la SMNB pour améliorer dès maintenant les soins de santé s’harmonisent », a dit le Dr Desjardins. « Afin d’éviter d’imposer à court terme des réductions impulsives des soins aux patients tel le plafonnement de l’assurance-maladie, il nous faut un plan à long terme visant l’amélioration des soins primaires et à domicile, une utilisation élargie du dossier médical électronique et une meilleure collaboration entre les professionnels de la santé. »

Une étude effectuée l’an dernier par le Conseil de la Fédération a révélé que le Nouveau-Brunswick recevrait 714 millions de dollars de moins en transferts du gouvernement fédéral pour la santé au cours des 10 prochaines années, en vertu des nouveaux arrangements de transfert qui entreront en vigueur en 2014.

« Au Nouveau-Brunswick, des mesures telles que les récentes compressions budgétaires, le plafonnement du paiement des services médicaux pour les soins aux patients et la croissance zéro des dépenses de santé ne s’étaient pas vues dans la province depuis près de 20 ans », a souligné le Dr Desjardins.

La Dre Reid a ajouté : « Le gouvernement fédéral concentre ses efforts sur la création d’une économie robuste, mais cet objectif ne peut être atteint si la population n’est pas en bonne santé. Les deux vont main dans la main. Nous avons dès maintenant besoin d’une vision, de collaboration, de leadership et d’action de la part de tous les intervenants.  Nous demandons aux gouvernements provinciaux et fédéral de se mobiliser. »

- 30 -

Association médicale canadienne
L’Association médicale canadienne (AMC) est le porte-parole national des médecins du Canada. Fondée en 1867, l’AMC est un organisme professionnel sans but lucratif qui compte plus de 77 000 médecins canadiens membres et regroupe 12 associations médicales provinciales et territoriales et 51 organisations médicales nationales. L’AMC a pour mission de servir et d’unir les médecins du Canada et de défendre sur la scène nationale, en collaboration avec la population du Canada, les normes les plus élevées de santé et de soins de santé.

Société médicale du Nouveau-Brunswick
Fondée en 1867, la Société médicale du Nouveau-Brunswick (SMNB) est l’association professionnelle représentant tous les médecins du Nouveau-Brunswick. C’est une division provinciale de l’Association médicale canadienne. La SMNB existe pour représenter les médecins et promouvoir la santé des Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises.

Renseignements :
Lucie Boileau, Association médicale canadienne
lucie.boileau@cma.ca
Téléphone : 800-663-7336 / 613-731-8610, poste 1266
Cellulaire : 613-447-0866

Andrew MacLean, Société médicale du Nouveau-Brunswick
amaclean@nbms.nb.ca
Téléphone : (506) 458 8860 x. 623