English
 
 

Déclaration sur le Discours du trône

La Société médicale du Nouveau-Brunswick (SMNB) est heureuse que dans son discours du Trône le gouvernement provincial ait pris plusieurs engagements en matière de soins de santé, comme travailler avec les médecins pour trouver une solution de rechange au système de numéros de facturation qui contrôle où et combien de médecins peuvent travailler dans la province.

Depuis longtemps, la SMNB préconise la modernisation du système de numéros de facturation. Le Nouveau-Brunswick demeure la seule province  qui utilise ce type de système pour gérer l’effectif médical. Un sondage mené par la SMNB plus tôt cette année a révélé que 44 000 Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises n’ont pas de médecin de famille. Il est évident que le statu quo ne fonctionne pas, et nous espérons que ce changement indiquera aux médecins que le Nouveau-Brunswick est prêt à les accueillir. Cependant, nous reconnaissons également les défis importants que représente le recrutement dans les régions rurales et les autres régions mal desservies et nous encourageons vivement le gouvernement à élaborer une stratégie de recrutement, y compris un programme incitatif pour aider à recruter dans ces régions.

Nous sommes également ravis que le gouvernement travaille avec les régies régionales de la santé à la réduction des temps d’attente de chirurgie dans l’ensemble de la province.

La SMNB est impatiente de travailler avec le gouvernement afin d’améliorer le recrutement et le maintien en poste des médecins au Nouveau-Brunswick, de réduire les temps d’attente et d’améliorer notre système de soins de santé.