English
 

La SMNB s'inquiète de l'avenir des ventes de cannabis au Nouveau-Brunswick

À la lumière de récents reportages dans les médias, la Société médicale du Nouveau-Brunswick (SMNB) est préoccupée par l'avenir des ventes de cannabis dans la province et elle aimerait collaborer avec le gouvernement provincial dans ses efforts pour modifier sa stratégie de vente du cannabis au Nouveau-Brunswick.

Le ministre des Finances, Ernie Steeves, a évoqué dans les médias la possibilité de privatiser Cannabis NB ou de vendre du cannabis dans les magasins d'alcool du Nouveau-Brunswick en plus de l'alcool.

Les médecins du Nouveau-Brunswick sont très préoccupés par la privatisation et ils estiment que la vente combinée de cannabis et d'alcool pourrait entraîner des taux plus élevés de consommation. La consommation de cannabis peut être nocive pour les moins de 25 ans, les femmes qui allaitent un enfant ou les personnes atteintes d'une maladie mentale. Elle peut ralentir le temps de réaction, altérer le jugement et causer de l'anxiété ou de la panique. Le cannabis contient également plusieurs substances nocives similaires à celles de la fumée du tabac.

La légalisation du cannabis ne rend pas ce produit sécuritaire. Il est important que les gens du Nouveau-Brunswick comprennent les risques et que la politique gouvernementale place la sécurité publique au premier plan de toutes les décisions concernant la vente de cannabis.

La SMNB serait heureuse de participer à des discussions sur la vente et la distribution de cannabis.

Dr Serge Melanson, CCMF-MU

Le président de la Société médicale du Nouveau-Brunswick