English
 
 

Comment sont rémunérés les médecins?

Au Nouveau-Brunswick, les médecins sont principalement payés par l’un des deux systèmes suivants : la rémunération à l’acte ou le salaire. Un petit nombre de médecins sont payés selon une autre méthode de paiement.

Médecins rémunérés à l’acte

Les médecins rémunérés à l’acte sont des propriétaires de petite entreprise qui facturent l’Assurance-maladie pour les services qu’ils donnent à leurs patients. Par exemple, une visite chez votre médecin de famille est facturée différemment de l’accouchement d’un bébé. Chaque service a une valeur désignée qui a été soigneusement négociée.

À partir de leurs honoraires, les médecins rémunérés à l’acte paient leur propre personnel, la location du bureau, le matériel médical et les fournitures médicales, ainsi que d’autres coûts, comme l’impôt des sociétés. Cela représente une portion importante de leurs honoraires et varie grandement en fonction des besoins de leur clinique – par exemple, le nombre de membres du personnel qu’ils emploient, la sorte de matériel médical qu’ils doivent utiliser pour travailler efficacement et l’utilisation de matériel comme les dossiers médicaux électroniques. Ils ne touchent aucune pension ni d’autres avantages sociaux communs et ne sont pas payés lorsqu’ils sont en vacances ou en congé de maladie.

Au Nouveau-Brunswick, 70 % des médecins sont rémunérés à l’acte.

Voici quelques exemples des honoraires de médecin pour des services communs :

Visite en cabinet - 45,60 $
Accouchement – 652,80 $
Soins de nouveau-né – 106,40 $
Visite en foyer de soins – 60,80 $
Vaccin contre la grippe – 12,16 $
Appendicectomie – 390 $
Amygdalectomie – Moins de 16 ans – 146,28 $

Les honoraires peuvent varier en fonction de la méthode de facturation et de la période de la journée. Par exemple, certains médecins sont payés pour des services de garde, ce qui signifie qu’ils sont responsables de donner des soins à des patients à l’urgence ou dans des situations après les heures normales de travail et qu’ils reçoivent une rémunération additionnelle. Ce pourrait également être l’inverse; un chirurgien qui commence une intervention et découvre un problème qui met la vie en danger du patient dans la salle d’opération facture à un tarif réduit pour l’intervention additionnelle, car il effectuait une autre intervention en même temps.

Médecins salariés

Les médecins salariés sont des employés réguliers du gouvernement du Nouveau-Brunswick. Comme d’autres travailleurs du secteur public, ils reçoivent un salaire, une pension et des avantages sociaux. Tous les médecins travaillant dans un établissement gouvernemental (c.-à-d. un hôpital) ne sont pas nécessairement salariés.

Le rôle de la Société médicale du Nouveau-Brunswick dans les négociations

Dans chaque province, l’association professionnelle qui représente les médecins auprès du gouvernement organise la participation des médecins aux négociations. Au Nouveau-Brunswick, la Société médicale négocie officiellement la rémunération de tous les médecins, ce qui aboutit généralement à un contrat pluriannuel.

Rémunération des médecins du N.-B. et comparaisons nationales

L’Institut canadien d’information sur la santé montre que nous nous classons au 8e rang des 9 provinces (données du Québec pas disponibles) au chapitre des dépenses par habitant liées à la rémunération des médecins. Ce chiffre signifie que le N.-B. se situe dans le quart inférieur parmi toutes les provinces en ce qui concerne le montant que nous dépensons par habitant pour la rémunération des médecins. Peu importe l’angle sous lequel vous abordez la question, nous devons demeurer concurrentiels par rapport aux autres régions. Concrètement, nous sommes derrière la Nouvelle-Écosse et loin derrière l’Ontario et l’Alberta.

CIHI FR

 

Dépenses par habitant liées aux services des médecins, 2016. Institut canadien d’information sur la santé.

Le coût du système de soins de santé a augmenté considérablement, mais les paiements aux médecins demeurent stables comme une proportion de ces dépenses. En 1993, les paiements pour les services des médecins composaient 16,3 % du budget de santé; ce chiffre a augmenté à 17,9 % en 2003, et a baissé de nouveau à 16,9 % en 2014.

 

ie Chart FR

 

Pourquoi devons-nous demeurer concurrentiels face aux autres provinces?

Les médecins examinent d’autres facteurs à part le revenu lorsqu’ils doivent choisir un lieu de travail. Ils examinent la capacité à donner de bons soins, à utiliser leurs compétences spécialisées et à élever une famille. Ils cherchent un endroit où leur conjoint/conjointe pourra obtenir un emploi et ils tiennent compte de la manière de traiter les médecins des différentes provinces.

Les médecins sont des professionnels très mobiles qui sont constamment recrutés pour travailler dans d’autres régions. Ceux qui viennent ou qui demeurent au Nouveau-Brunswick ont choisi de rester dans la province pour des raisons professionnelles, familiales ou communautaires. Nous devons nous assurer qu’ils ont l’intérêt de rester, et veiller à maintenir une relation solide entre les médecins et le gouvernement.